Partager

Événements

Approche circulaire et durabilité du système agroalimentaire

 

Introduction et objectifs de l'atelier

Paris, France | 3 Avril 2019

Des décennies d'augmentation de la productivité et de l'efficacité du secteur agricole ont entraîné des pressions sur le cadre de vie, au détriment de la qualité de l'eau et des sols, de la biodiversité, des services écosystémiques et du climat, entre autres. Pour éviter l’épuisement et la surexploitation des ressources de la planète, un changement de système est nécessaire. Au lieu de nous concentrer uniquement sur la réduction des coûts de production, nous devons changer d’idée: réduire l’utilisation des matières premières grâce à une utilisation plus efficace dans les cycles. La question qui se pose est de savoir comment transformer les chaînes d’approvisionnement linéaires actuelles en boucles fermées, avec un minimum de pertes inutiles. Comment faisons-nous la transition vers un système agroalimentaire circulaire et durable?

Dans l’atelier «Approche circulaire et durabilité du système agroalimentaire», des décideurs, des chercheurs et des représentants du secteur agroalimentaire ont examiné la contribution potentielle des approches circulaires à la production durable et à la croissance de la productivité dans le système agroalimentaire. Le contexte et les défis de cette transition ont été discutés, organisés autour des thèmes suivants.

L’atelier a commencé par une discussion sur les concepts sous-jacents des systèmes agroalimentaires circulaires afin de mieux comprendre ce que cela implique et ce qu’il ajoute en soi à la durabilité du système agroalimentaire. Il a examiné les différentes mesures prises par les gouvernements pour promouvoir la circularité et tiré des enseignements des approches et des modèles économiques utilisés pour assurer la transition vers des systèmes agro-alimentaires circulaires économiquement viables. Des preuves empiriques des avantages réels d’une économie circulaire ont également été présentées.

En outre, il a été abordé la question de savoir ce qui empêche ou retarde la transition vers des systèmes agroalimentaires circulaires, étant donné que les connaissances et les technologies sont facilement disponibles. Le marché est-il un facteur limitant? Comment pouvons-nous réduire les obstacles réglementaires à la transition et promouvoir l'innovation? Comment pouvons-nous mieux utiliser les technologies existantes pour boucler les boucles et optimiser les processus écologiques? Comment pouvons-nous minimiser les compromis? Et quelles connaissances sont encore manquantes?

Les implications (commerciales) internationales des systèmes agroalimentaires circulaires ont également été débattues au cours de l'atelier. Les participants ont examiné les opportunités et les obstacles pour les systèmes agroalimentaires circulaires dans un contexte international, y compris les effets que la transition peut avoir sur les flux d'importation et d'exportation, les principaux défis de la fermeture des circuits transfrontaliers et de l'intensification de la circularité de l'agroalimentaire. système au niveau international.

L'atelier s'est achevé par une table ronde sur les politiques et autres actions concrètes nécessaires pour créer un environnement propice à la transition vers des systèmes agroalimentaires circulaires.

 

Documents

 

Contact

Si vous avez des questions sur cet atelier, veuillez contacter la Direction des échanges et de l'agriculture (OCDE).

 

Documents connexes