Partager

Allemagne

Allemagne - Résumé des projections économiques (novembre 2018)

 

Note complète en PDF

La croissance économique devrait ralentir mais demeurer soutenue, portée par de solides créations d’emplois et une politique de relance budgétaire. Les incertitudes qui entourent le commerce international et le ralentissement de la demande mondiale pèseront sur les exportations. La consommation privée montera en régime à la faveur d’une solide progression des salaires et des mesures budgétaires visant à augmenter le revenu disponible des ménages. La faiblesse des taux d’intérêt, le taux élevé d’utilisation des capacités et la demande croissante de logements soutiendront l’investissement résidentiel et celui des entreprises. L’excédent des paiements courants diminuera sous l’effet d’une demande intérieure plus solide qui dopera les importations.

La forte augmentation conjoncturelle des recettes publiques permettra au pays de conserver un solde budgétaire excédentaire. La marge de manœuvre ainsi dégagée devrait être mise à profit pour accroître les dépenses consacrées à l’éducation, aux réseaux à très haut débit et à des infrastructures de transport plus propre, qui permettraient de renforcer les gains de productivité et l’inclusivité. Des allégements d’impôt en faveur des bas salaires et des seconds apporteurs de revenu, ainsi qu’un alourdissement des taxes environnementales et de la fiscalité immobilière, devraient favoriser une croissance plus verte et plus inclusive. Le renforcement de la formation tout au long de la vie aiderait la main-d’œuvre à s’adapter au changement technologique et à se préparer aux emplois de demain.

 

Allemagne

1. Rapport entre le prix nominal des logements et le revenu disponible nominal par personne normalisé par la moyenne de long terme à partir de 1980.
Source : Enquête IFO Business Climate, octobre 2018 ; et OCDE, Base de données analytique des prix des logements.

http://dx.doi.org/10.1787/888933876689

 

Allemagne

1. Population de 15 à 74 ans. Données issues de l'enquête sur la population active en Allemagne.
2. Pourcentage d'emplois vacants non pourvus par rapport au total de l'emploi.
3. Salaire nominal moyen par salarié.
4. Indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH). L'IPCH sous-jacent ne tient pas compte des prix de l'énergie, des produits alimentaires, de l'alcool et du tabac. Prévisions à partir du quatrième trimestre de 2018 pour l'IPCH et l'IPCH sous-jacent.
Source : Base de données des Perspectives économiques de l'OCDE, n° 104 ; et Statistisches Bundesamt.

http://dx.doi.org/10.1787/888933876708

 

>> Retour Perspectives économiques

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)