Examens par les pairs des membres du CAD

Donneur d’aide apprécié dans les Balkans, la Slovénie renforce son impact dans les autres régions

 

26/07/2017 - Au cours des douze dernières années, la Slovénie a établi un programme d’aide solide, en particulier dans les Balkans occidentaux, et devrait désormais s’atteler à recentrer ses interventions dans les autres régions afin d’optimiser l’impact de ses contributions : telles sont les conclusions d’un nouveau rapport de l’OCDE.

 

Le premier Examen par les pairs de la Slovénie réalisé par le CAD salue l’augmentation constante du budget d’aide étrangère de la Slovénie enregistrée depuis quelques années, tout en notant que la hausse des dépenses liées à l’accueil des réfugiés étrangers en Slovénie explique en grande partie l’élévation des niveaux de l’aide publique au développement (APD). Le coût de l’aide aux réfugiés dans le pays donneur a en effet représenté 11.2 % de l’APD slovène en 2015.

 

La Slovénie alloue les deux tiers de son aide bilatérale à des pays des Balkans occidentaux, avec lesquels elle peut partager son expérience de la transition et de l’accès précoce, parmi les anciennes républiques yougoslaves, à l’Union européenne et à l’OTAN, et dont elle aide à développer les régions pauvres. L’Examen recommande à la Slovénie de resserrer son orientation géographique et thématique dans les autres régions, de manière à éviter un éparpillement de son aide en dehors des Balkans.

 

« Il est encourageant de constater que la Slovénie accroît son aide au développement et affirme sa volonté de partager son expérience de la transition avec les pays des Balkans occidentaux qui cherchent à emprunter une trajectoire comparable à la sienne », a déclaré la Présidente du CAD, Mme Charlotte Petri Gornitzka. « En dehors de la région des Balkans, la Slovénie peut renforcer son impact en ciblant ses interventions sur un nombre plus restreint de projets à grande valeur, exécutés grâce à des partenariats avec des pays et des secteurs sélectionnés avec soin ».

 

Membre de l’OCDE depuis 2010, la Slovénie a rejoint le Comité d’aide au développement (CAD) de l’Organisation en 2013, après avoir mis en place son programme de coopération pour le développement en 2005. La plus grande proportion de son aide bilatérale est allouée à des domaines considérés comme fondamentaux par le CAD, tels que le renforcement de la bonne gouvernance, l’état de droit et les infrastructures et services sociaux.

 

La Slovénie a fourni en 2016 0.18 % de son revenu national brut (RNB) au titre de l’APD, soit 80 millions USD, une proportion en hausse par rapport à 2015, où elle s’élevait à 0.15 % (soit 63 millions USD). Ces chiffres sont à comparer à la moyenne du CAD de 0.32 % et avec l’objectif fixé par les Nations Unies de 0.70 %, que les donneurs du CAD sont seulement six à atteindre. La Slovénie s’est engagée en 2005 à verser 0.33 % de son RNB au titre de l’APD d’ici 2015, un objectif qu’elle a repoussé à 2030, après que la crise économique mondiale fut venue contrecarrer ses plans budgétaires.

 

L’aide de la Slovénie est composée exclusivement de dons et ne comporte aucun prêt. Le pays se conforme aux règles du CAD sur la notification de l’APD. La Slovénie n’a pas encore notifié au CAD d’autres apports des secteurs public et privé en direction des pays en développement, une démarche qu’elle est toutefois incitée à mettre en œuvre.

 

Les cinq premiers bénéficiaires de l’aide slovène en 2015 ont été la Bosnie-Herzégovine, l’ex-République yougoslave de Macédoine, le Monténégro, la Serbie et le Kosovo. La Slovénie n’a attribué que 15.1 % de son APD aux pays les moins avancés en 2015, un pourcentage inférieur à la moyenne du CAD de 28.4 %.

 

Chaque membre du CAD est soumis à un examen tous les cinq ans de façon à suivre ses efforts, à le tenir comptable de l’exécution des engagements qu’il a pris, et à lui adresser des recommandations lui permettant de progresser. Cet exercice s’appuie sur des informations recueillies auprès de fonctionnaires du pays examiné et de pays partenaires – le Monténégro et le Cabo Verde pour le présent Examen – et de représentants de la société civile et du secteur privé. En savoir plus sur les Examens par les pairs réalisés au CAD.

 

L’Examen par les pairs de la Slovénie mené par le CAD est consultable à l’adresse suivante : http://www.oecd.org/fr/cad/oecd-development-co-operation-peer-reviews-slovenia-2017-9789264279308-en.htm

 

Pour de plus amples informations, les journalistes sont invités à contacter la Division des médias de l’OCDE (+33 1 45 24 97 00).

 

Documents connexes