Statistiques des échanges internationaux et de la balance des paiements

Statistiques de l'OCDE sur le commerce international : tendances au troisième trimestre 2017

 

La croissance du commerce de marchandises du G20 atteint son niveau le plus élevé depuis 6 ans

 

Version complète du communiqué (tableaux et graphiques inclus - PDF)

 

29/11/217 - La croissance du commerce international de marchandises des pays du G20, corrigée des variations saisonnières et exprimée en dollars courants des États-Unis, s’est accélérée fortement au troisième trimestre 2017. Les importations et les exportations ont augmenté toutes les deux de 4.3%, le plus fort taux de croissance depuis la première moitié de 2011. 

Même si le niveau des échanges internationaux reste inférieur d’environ 5% par rapport au pic de 2014, les exportations et les importations sont toutes les deux significativement au-dessus du creux du premier trimestre de 2016 (respectivement de 14.5% et de 17.1%). 

Dans l’Union Européenne, les exportations (de 7.4%) et les importations (de 7.3%) ont progressé à leur rythme le plus rapide depuis le quatrième trimestre 2010. En France, en Allemagne et en Italie, les exportations ont une croissance supérieure à 7%, tandis qu’au Royaume Uni, elles affichent également une croissance soutenue, de 5%. Les importations ont cru fortement en France (8.8%), en Allemagne (6.8%), en Italie (7.1%) et au Royaume Uni (5.2%). 

En Inde et en Indonésie les exportations ont également fortement augmenté (de plus de 10%) au troisième trimestre 2017. La croissance des exportations s’est également intensifiée en Corée (de 6.6%, le taux de plus élevé depuis le premier trimestre 2011) et au Japon (de 3.2%). Par contre les exportations ont légèrement diminué de 0.1% en Chine, le plus fort pays exportateur du G20. Les importations ont fortement augmenté en Indonésie (12.9%) et de manière plus légère en Corée (3.0%), en Chine (2.6%) et au Japon (0.5%) mais elles ont diminué de 4% en Inde

La croissance des exportations s’est aussi accélérée, mais plus modérément, au Mexique (de 1.4%) et aux États-Unis (de 1.2%) mais elle a diminuée de 3.5% au Canada pour la première fois depuis six trimestres. La croissance des importations s’est aussi accélérée au Mexique (de 3.4%) mais elle a ralenti au Canada (à 2.1%) et elle a été négative aux États-Unis (moins 0.2%).   

Toutes les économies du G20, à l'exception de l'Argentine, de la Corée, de l’Indonésie et de la Russie, ont vu leurs taux de change s’apprécier par rapport au dollar américain au troisième trimestre de 2017.

G20 Commerce de marchandises,  Données corrigées des variations saisonnières en prix courants et en milliards des dollars des E-U
‌‌‌‌‌

 

 

Documents connexes

 

Also AvailableEgalement disponible(s)