Inde

La coopération pour le développement de l'Inde

 

Le financement concessionnel apporté par l’Inde au titre du développement a atteint au total 1.8 milliard USD en 2015, contre 1.4 milliard USD en 2014 (estimations de l’OCDE d’après Gouvernement de l’Inde, 2015a, 2015b). En 2015, l’Inde a acheminé 106 millions USD (6 % du financement concessionnel destiné au développement) par le canal multilatéral, contre 141 millions USD en 2014.

L’Administration chargée du Partenariat pour le développement (Development Partnership Administration) au sein du ministère des Affaires étrangères coordonne la coopération bilatérale indienne pour le développement. Elle gère les dons et le Programme indien de coopération technique et économique. Le ministère des Finances assure la gestion de l’aide multilatérale, ainsi que la supervision administrative des lignes de crédit et prêts concessionnels offerts par la Banque indienne d’importation et d’exportation.

Les pays partenaires prioritaires de l’Inde sont des pays voisins d’Asie du Sud. Entre 2009 et 2015, le Bhoutan a reçu 61 % de ses apports de coopération bilatérale pour le développement, suivi par l’Afghanistan (9 %), le Sri Lanka (7 %), le Népal (5 %), le Bangladesh (3 %), le Myanmar (2 %) et les Maldives (2 %). La coopération avec l’Afrique s’est récemment intensifiée. Les principaux secteurs de destination des apports indiens de coopération pour le développement sont la santé, l’éducation, l’énergie (hydroélectrique) et les technologies de l’information.

En 2015, les apports multilatéraux de l’Inde ont été dirigés principalement vers l’Association internationale de développement (35 %), et vers les Nations Unies (31 %).

L’Inde fait partie des Partenaires clés de l’OCDE.

 

 

Also AvailableEgalement disponible(s)