Partager

République dominicaine

Interactions entre les politiques publiques, les migrations et le développement dans les pays partenaires : études de cas et recommandations

 

En janvier 2013, l'OCDE a lancé le projet « Interactions entre les politiques publiques, les migrations et le développement dans les pays partenaires : études de cas et recommandations ». L’objectif global de ce projet consiste à renforcer la capacité des pays partenaires à inclure la dimension migratoire dans la formulation et la mise en œuvre de leurs stratégies de développement et autres politiques publiques, grâce à une meilleure compréhension des implications des politiques publiques sur les questions de migrations. Le projet est cofinancé par le programme thématique de l'UE « Migration et Asile » et géré par le Centre de développement de l'OCDE. Les pays partenaires impliqués dans le projet sont : l'Arménie, le Burkina Faso, le Cambodge, le Costa Rica, la Côte d'Ivoire, la République Dominicaine, la Géorgie, Haïti, le Maroc et les Philippines.   

  

Rapport comparitif
  Politiques de migration et de développement sectoriel: une relation à double sens
(en anglais)
Le rapport aborde quatre dimensions du cycle migratoire : l'émigration, les transferts de fonds, le retour et l'immigration. Les résultats des travaux empiriques confirment que les migrations contribuent au développement des pays d'origine et de destination. Cependant, le potentiel des migrations n'a pas encore été pleinement exploité par les dix pays partenaires. Les décideurs ne prennent par exemple pas suffisamment en compte les migrations dans leurs domaines d'action respectifs. Afin de renforcer  la contribution des migrations au développement, les pays d'origine et d'accueil ont donc besoin d'adopter un programme d'action plus cohérent pour intégrer les migrations dans les stratégies de développement, améliorer les mécanismes de coordination et renforcer la coopération internationale.   IPPMD_Migration and sectoral development policies_visual

 

Études pays

(en anglais)

Armenia

The results of the empirical work confirm that even though migration contributes to the development of Armenia, the potential of migration is not fully exploited. One explanation is that many policy makers in Armenia do not sufficiently take migration into account in their respective policy areas. Armenia therefore needs to adopt a more coherent policy agenda to do more to integrate migration into development strategies, improve co-ordination mechanisms and strengthen international co-operation. This would enhance the contribution of migration to development in the country.

Dominican Republic

The results of the empirical work confirm that even though migration contributes to development in the Dominican Republic, the potential of migration is not fully exploited. One explanation is that many policy makers in the Dominican Republic do not sufficiently take migration into account in their respective policy areas. The Dominican Republic therefore needs to adopt a more coherent policy agenda to do more to integrate migration into development strategies, improve co-ordination mechanisms and strengthen international co-operation. This would enhance the contribution of migration to development in the country.

Burkina Faso

Les résultats des travaux empiriques confirment que les migrations contribuent au développement du Burkina Faso. Cependant, le potentiel des migrations n’est pas pleinement exploité dans le pays. En effet, malgré les avancées obtenues grâce à la stratégie nationale de migration adoptée en 2017, les décideurs ne prennent pas suffisamment en compte les migrations dans leurs domaines d’action respectifs. Le Burkina Faso doit donc adopter un programme d’action plus cohérent pour intégrer les migrations dans les stratégies de développement, améliorer les mécanismes de coordination et renforcer la coopération internationale. Cela permettra d’accroître la contribution des migrations au développement du pays.

Georgia

The results of the empirical work confirm that even though migration contributes to the development of Georgia, the potential of migration is not fully exploited. One explanation is that, despite headway in the field of migration and development through the creation of the SCMI, not all policy makers in Georgia take migration sufficiently into account in their respective policy areas. Georgian authorities therefore need to adopt a more coherent policy agenda and better integrate migration into their sectoral strategies to enhance the contribution of migration to development in the country.

Cambodia

The results of the empirical work confirm that even though migration contributes to the development of Cambodia, the potential of migration is not fully exploited. One explanation is that migration only appears to a very limited extent in the National Strategic Development Plan. Many policy makers in Cambodia do not sufficiently take migration into account in their respective policy areas. Cambodia therefore needs to adopt a more coherent policy agenda to do more to integrate migration into its National Strategic Development Plan, improve co-ordination mechanisms and strengthen international co-operation. This would enhance the contribution of migration to development in the country.

Haiti

Les résultats des travaux empiriques confirment que les migrations contribuent au développement d'Haïti. Cependant, le potentiel des migrations n’est pas pleinement exploité dans le pays, notamment parce que les décideurs ne prennent pas suffisamment en compte les migrations dans leurs domaines d’action respectifs. Haïti doit donc adopter un programme d’action plus cohérent pour intégrer les migrations dans les stratégies de développement, améliorer les mécanismes de coordination et renforcer la coopération internationale. Cela permettra d’accroître la contribution des migrations au développement du pays.

Côte d'Ivoire

Les résultats des travaux empiriques confirment que les migrations contribuent au développement de la Côte d'Ivoire. Cependant, le potentiel des migrations n'est pas pleinement exploité dans le pays, notamment parce que les  décideurs ne prennent pas suffisamment en compte les migrations dans leurs domaines d'action respectifs. La Côte d'Ivoire doit donc adopter un programme d'action plus cohérent pour mieux intégrer les migrations dans les stratégies de développement. Cela permettra d'accroître la contribution des migrations au développement du pays.

Maroc

Les résultats des travaux empiriques confirment que les migrations contribuent au développement du Maroc. Cependant, le potentiel des migrations pourrait être davantage exploité dans le pays, notamment en prenant plus en compte les migrations dans les domaines d’action de plusieurs ministères. Le Maroc doit continuer ses démarches pour adopter un programme d’action plus cohérent et mieux intégrer les migrations dans les stratégies de développement. Cela permettra d’accroître la contribution des migrations au développement du pays

Costa Rica

The results of the empirical work confirm that migration contributes to the development of Costa Rica, but the potential of migration is not fully exploited. One explanation is that, despite the acknowledgement of the links between migration and development in recent legislation and policy,  policy makers in Costa Rica do not sufficiently take migration into account in all respective policy areas. Costa Rica therefore needs to adopt a more coherent policy agenda to better integrate migration into development strategies, improve co-ordination mechanisms and strengthen international co-operation, to enhance the contribution of migration to development in the country.

Philippines‌

The results of the empirical work confirm that even though migration contributes to the development of the Philippines, the potential of migration is not fully exploited. One explanation is that, despite its advancement in understanding the link between migration and development which is reflected in the Philippine Development Plan, not all policy makers in the Philippines take migration sufficiently into account in their respective policy areas. The Philippines therefore needs to adopt a more coherent policy agenda and better integrate migration into their sectoral strategies to enhance the contribution of migration to development in the country.

  


Autres ressources