La mondialisation économique - La mondialisation est-elle bénéfique à l’emploi ?

 

Si la concurrence des pays à bas coût de main-d’oeuvre a certaines conséquences négatives sur l’emploi dans les pays de l’OCDE, le lien entre mondialisation et pertes d’emploi est moins évident qu’il n’y paraît. D’autre part, sauf en période de chocs économiques tels que la récession que nous venons de connaître, la mondialisation semble au total créer plus d’emplois qu’elle n’en détruit. De même, au total, l’accroissement des inégalités de salaires constaté au cours des 20 dernières années semble davantage lié aux technologies et aux législations mises en oeuvre qu’à la mondialisation. Reste que celle-ci accroit indéniablement la précarité de certains emplois. Le défi est d’aider au mieux les « perdants » de la mondialisation à rester dans la course et à saisir les nouvelles opportunités qu’offre l’ouverture des frontières aux échanges.

Mondialisation économique - chap 6

© BartlomiejMagierowski/Shutterstock.com.

Le chapitre 6 analyse essentiellement dans quelle mesure la mondialisation détruit ou crée des emplois dans les pays occidentaux, ainsi que son impact sur la qualité de l’emploi.

En savoir plus

La page « Échanges et emploi » résume les analyses de l’organisation sur l’impact de la mondialisation sur l’emploi, et donne des sources variées, claires et utiles : www.oecd.org/echanges/emploi
Les travaux de l’OCDE sur l’emploi sont disponibles sur www.oecd.org/emploi

  ‌‌‌‌‌  
  Source : « Seizing the Benefits of Trade for Employment and Growth », rapport conjoint de l’OCDE, l’OIT, la Banque mondiale et l’OMC, disponible sur www.oecd.org/dataoecd/61/57/46353240.pdf.
StatLink : http://dx.doi.org/10.1787/888932474632
 

Retour à la table des matières de La mondialisation économique

 

Documents connexes